Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 octobre 2008 6 11 /10 /octobre /2008 12:48
Nous sommes tout proche de la frontiere, le temps est toujours aussi pluvieux et glacial, le samedi 20 septembre, nous faisons qu une petite etape et nous nous arretons dans une ecurie, des gens nous accueillent, ils sont assez aises et cette maison toute neuve et moderne n est que leur maison secondaire...nous discutons en anglais et passons une sympathique soiree.



Le lendemain nous passons la frontiere hongroise vers 17h30, nos premiere impression sont bizarres, une grande piste, une grosse ferme qui ressemble plus a une usine, puis de vieux batiment delabres et enfin un village ou nous restons dormir. Nicole et Gerard nous rejoignent avec le camping car, ils nous accompagnerons durant les 3 premiers jours en Hongrie, ce qui sera rassurant et tres agreable (petits plats et nuit dans le camping car).

L aventure a reellement commence, nous n avons pas de cartes precises car elles n existent pas, qu une 250 millieme avec des itineraires pour velo, du coupon se sert de la boussole et ca marche plutot bien, coup de chance ou bon flair, on ne sait pas....

Nous recuperons les bords du Danube vers Dunaziget, et nous le longerons jusqu a Gyor ou nous sommes obliges de passer car il y a l unique pont pour passer la riviere. 
Ce sera tres stressant car Gyor est une grosse ville avec beaucoup de trafic mais les mules sont encore une fois exceptionnelles ... les premiers jours en Hongrie sont difficile, la transition avec l Autriche est brutale, ce pays en plein developpement montre de nombreux contrastes entre la pauvrete encore presente et les nouvelles constructions modernes nombreuses.

Nous trouvons une ecurie pres de Gyor, puis le lendemain nous nous arretons a Acs, la nous sommes accueillis chez un veterinaire, logement et repas nous sont offerts, le lendemain nous decidons de rester et participons aux vendanges.



Une journee tres agreable, de nombreux villageois sont venus aider, la cueilette se fait a la main, le cheval de trait emmene les caisse de raisin au pressoir, a midi grand pique nique et grillades, un moment traditionnel et de convivialite qui nous redonne le moral....

Le veto nous a trouver des etapes pourla suite, le lendemain nous sommes pres de Komaron puis vers Bajot et enfin nous aprochons d Esztergom, les journees sont bien remplie au moins 25 ou 30 km. pres d Esztergom, nous dormons dans une ecurie, la monitrice parle francais et nous logeons dans leur hotel tout neuf et en finition , une sorte de palais luxueux , de vrai petit rois... 

Partager cet article

Repost 0
Published by Edith Zenou - dans Hongrie
commenter cet article

commentaires